Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon bazar (ré) créatif

Mon bazar (ré) créatif

Voyages, collages, photographies, peintures, poésie urbaine, textes...

Voyage à Istanbul

Pause café pour ces deux Stambouliotes (habitants d'Istanbul) 

Le moustachu, c'est le patron de la librairie. James Joyce ? Dernier de la pile de droite.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

momo 07/09/2005 12:44

Ce libraire me fait penser au livre "Le libraire de Kaboul" de l'écrivaine norvégienne Asne Seierstad. Quand elle débarque à Kaboul en novembre 2001, chasseuse d'infos, Asne Seierstad stoppe net devant une librairie. A l'intérieur de l'échoppe, le libraire arrache les caches collés sur les couvertures au temps de la censure. Police soviétique, guerre civile, obscurantisme et bombes américaines, les bouquins ont souffert. Un soir, le libraire, nommé Sultan Khan, l'invite à dîner chez lui. A table, les femmes ne parlent presque pas. ... Pendant quatre mois, Asne s'immerge dans leur vie, et s'impose une alternance entre les jours "hommes" et les jours "femmes", les jours libres et les jours domestiques. D'un côté, la rue, les restaurants, les voyages avec Sultan. De l'autre, les tâches ménagères et les petits secrets qu'elle partage avec les deux épouses et les soeurs du libraire. ... Tous ces moments intimes partagés avec la famille Khan sont offerts au lecteur, qui "vit sa vie" comme un Afghan. (Edouard Dutour, Elle, 26/05/2003)